Mon atelier de peintre

Mon atelier de peintre

LE FUSAIN

Le fusain est utilisé de préférence pour les portraits humains ou animaliers et les dessins de parties de corps.

Le travail au fusain est différent du crayon.

Il va permettre de travailler par masses d'ombres et de lumières.

Le gros défaut du fusain, c'est qu'il génère de la poussière noire au fur et à mesure qu'on l'utilise.

Il salit les doigts, qui eux-même peuvent salir la feuille sur laquelle on travaille.

Pour éviter ce problème commencer par la gauche si on est droitier et l'inverse pour ne pas "barbouiller"son dessin.

Il est indispensable de fixer les dessins au fusain et de les conserver entre deux feuilles de papier cristal.

Le travail au doigt est utilisé sur certaines parties mais de façon volontaire.

Il est possible et recommandé de se servir de la gomme mie de pain pour mettre les zones de  lumière en valeur. On peut aussi utiliser une estompe.

 

LE FUSAIN :

 

C'est une branche de saule ou de fusain, carbonisée. Cela va donner un noir profond.

On le trouve sous la forme de bâtons, par boîte ou sous la forme de crayons (Conté).

Ces derniers permettent une plus grande précision sur de petites surfaces.

Mais ils s'estompent moins facilement que le bâton.

 

Je préfère le bâton car même s'il est cassant, on a une liberté plus grande de mouvement dans le dessin.

Le fusain permet de beaux effets contrastés entre Noir, Blanc et Gris.

Ce sont en général des dessins très forts.

 

images-3.jpeg

 

 

LA GOMME MIE DE PAIN :

 

Auparavant on utilisait de la vraie mie de pain, que l'on malaxait.

On peut se servir de cette gomme, composée de caoutchouc pour effacer le fusain.

Elle ne laisse pas de gommures sur le dessin et en la travaillant comme une pâte à modeler on peut s'en servir pour créer des lumières dans le noir.

 

Unknown.jpeg

 

 

Unknown-1.jpeg

 

 

 

L'ESTOMPE :

 

 

Petit rouleau composé de papier journal ou de buvard, elle sert à estomper la trace du fusain.

On obtient ainsi des nuances de gris.

Un bout pointu de chaque côté permet de travailler plus finement qu'au doigt quand on veut être très précis sur une partie de son dessin.

 

 

images-2.jpeg

 

 

 

LE FIXATIF

 

Incolore, à base de résine et d'alcool sous la forme d'une bombe aérosol.

On pose son dessin par terre, on pulvérise rapidement et pas trop près du sujet.

Le produit le moins cher : la laque pour cheveux mais à terme ce fixatif peut entraîner un jaunissement dans le temps.

 

 

"Portrait d'un vieil homme barbu du XVIIe siècle" au fusain

 

ecole_de_litalie_du_nord_du_debut_du_xviieme_siecle_portrait_dun_vieil_d5605128h.jpg

 

Travailler au fusain et avec les doigts permet d'apprendre à se "lâcher" dans le geste, c'est une excellente technique pour appréhender, lesNoirs, les Gris et les Blancs des  lumières d'un dessin en noir et blanc.



05/03/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 555 autres membres