Mon atelier de peintre

Mon atelier de peintre

VRAI ou FAUX par... Han van MEEGEREN

meegeren_at_58.jpg

 

 

Né en 1889 aux Pays-Bas, il aime la peinture. Son travail n'est pas apprécié par la critique.

Par vengeance, il décide de se faire faussaire...

Il apprend des grands peintres, les techniques, les couleurs et leurs recettes...

Il trouve de véritables toiles du XVIIe siècle, fabrique des pinceaux, ajoute un produit chimique pour faire durcir la peinture, cuit les tableaux à 105 degrés.

Ensuite il les met dans une sorte de séchoir pour provoquer des craquelures irrégulières et passe une éponge avec de l'encre de chine dans les fissures.

 

Les experts en art, ne feront plus la différence entre les originaux et les faux.

 

 

Pendant la seconde guerre mondiale, ses faux sont exposés dans les plus grands musées.

Herman Göring possédera un faux Vermeer.

 

Après la guerre, van Meegeren est arrêté et accusé d'avoir vendu d'authentiques oeuvres d'art aux Allemands.

Il avoue être un faussaire et pour prouver ses dires, il peint en direct devant les scientifiques de la commission, qui restent médusés.

Ils découvriront ainsi un moyen de savoir si un tableau est un faux, en trouvant des traces de bakélite, utilisée et inventée au XXe siècle.

 

En vendant de faux tableaux aux Allemands, il a protégé ainsi les vraies toiles de Maitres.

Il fut condamné à une année de prison au lieu de la prison à vie, pour avoir sauvé des chefs-d'oeuvre néerlandais.

Il meurt d'une crise cardiaque quelques semaines après son procès.

 

Sa "vraie" peinture :

 

"Autoportrait"

 

6f4bcd7bcddb3717c681342ba78de8ad.jpg

 

 

 

 

 

 

851b04d1f95ea4ed29183740cbee9672.jpg

 

 

 

 

ffd481bbe24c20c4fbfbae27742c352e.jpg



10/04/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 554 autres membres