Mon atelier de peintre

Mon atelier de peintre

COMMENT PEINDRE UN FOND DERRIÈRE SON SUJET PRINCIPAL

La question m'est souvent posée : Comment faire le fond de mon tableau....?

 

Quel que soit le médium (aquarelle, fusain, gouache, huile, pastel...) trois questions se posent :

 

-Faut-il faire un fond?

-De quelle couleur (s) faire le fond? Quelles couleur (s) choisir?

-Comment traiter le fond? (uni ou avec un dégradé)

 

A L'AQUARELLE :

 

LES FLEURS A L'AQUARELLE : Travailler dans le mouillé autour du sujet principal va permettre d'obtenir un fond un peu flou, avec un mélange harmonieux des couleurs. (Les couleurs fusent entre elles). La technique du "Peindre en négatif" : peindre d'abord le fond et ensuite le sujet principal.

Voir mon article sur la technique :  https://www.monatelierdepeintre.com/peindre-en-negatif-a-l-aquarelle

 

 

Ann MORTIMER grâce à un fond travaillé dans le mouillé, a fait ressortir la fleur bien nette sur un fond coloré et flou.

 

 

Sans titre.jpg

 

 

 

On peut aussi à partir d'une des couleurs d'une fleur "étendre" la couleur par endroit jusqu'à obtenir un flou juste coloré et suggérer ainsi le vase.

 

Il n'est pas nécessaire de remplir le fond de couleur (s). Peindre quelques endroits est parfois plus léger, plus élégant et esthétique.

 

Liu YI

 

fb430a7339ff24691b6d986750064d13.jpg

 

 

 

PORTRAITS A L'AQUARELLE : Sur le même principe, des taches de couleur (s) dans le mouillé autour du visage qui peuvent être faites après ou en même temps que le portrait.

 

Slaw PRISCHEDCO

 

0588b42ca566282a26335471631c8b22-1.jpg

 

 

 

Ou sans fond du tout ! Cela dépend du sujet, de l'intensité que l'on veut donner au portrait. J'ai aimé faire ce portrait avec une partie finie et l'autre juste suggérée qui exprimait tant de choses. Faire un fond aurait enlevé pour moi l'essentiel.

 

hIndou.jpg

 

 

 

A L'HUILE, A LA GOUACHE, A L'ACRYLIQUE :

 

 

FLEURS : Ici les couleurs débordent, se floutent et se mélangent pour construire le fond dans une extrême délicatesse, tout en harmonie.

 

45b4db1a42820922fd4b74188ac5afe9.jpg

 

 

 

NATURES MORTES D'OBJETS :  TRÈS IMPORTANT  pour les débutants ou non, je conseille de toujours faire "UN JUS" sur leur toile après avoir dessiné leur sujet.

 

Si c'est à la gouache ou à l'acrylique, il faut trouver un mélange de couleurs (plutôt qu'une couleur unique) qui ressemble au fond du modèle. 

A grands coups de pinceau passez le jus très liquide (eau et couleurs) rapidement de haut en bas y compris sur votre sujet dessiné. Ne pas couvrir avec de l'épaisseur pour ne pas perdre votre dessin, laisser sécher.

 

A l'huile, un mélange de couleurs et de la térébenthine, aussi très liquide.

 

On voit sur le tableau ci-dessous, des zones inégales faites par les coups de pinceaux, certaines plus foncées que d'autres plus claires. Cela peut permettre par la suite de travailler avec plus de matière par endroit et faire ainsi un fond en dégradé, laissant apparaître des parties claires du "jus" premier.

 

 

"Nature morte aux coings" gouache par une de mes élèves 

 

liliane 2 fond.jpg

 

 

Ce "jus" du fond va nous aider dans le choix des couleurs pour le sujet et le sujet va nous aider aussi à compléter le fond dans une unité de couleurs. Vous allez tout de suite avoir une vue d'ensemble du fond et du sujet et trouver où accentuer les ombres et les lumières, les foncés et les clairs.

 

Au cours suivant la cruche a été reprise dans un autre ton que celui de départ, car l'élève ne se souvenait plus des couleurs qu'elle avait utilisé, puis le verre a suivi et au final, le fond est devenu d'un gris bleuté qui s'harmonise avec l'ensemble.

 

TOUJOURS NOTER LES COULEURS UTILISÉES AINSI QUE LES MÉLANGES CRÉÉS SUR UNE PETITE FEUILLE.

(maintenant mes élèves notent tout!!!)

 

Il ne faut pas oublier que parfois ce sont les couleurs qui nous entraînent et mènent la danse! Surtout accepter leur invitation car le résultat peut être très intéressant...

 

 

liliane 3 fond.jpg

 

 

 

"Nature morte aux roses et fraises" par une de mes élèves

 

Ici le "jus" (gouache) a été réalisé très clair en premier, puis le sujet du tableau et à la fin la couleur du fond a été foncée. Grâce à cela les reflets sur le verre sont apparus plus nettement et tout en transparence.

 

Liliane 1 fond.jpg

 

 

 

liliane fond 4.jpg

 

 

 

Sur le tableau ci-dessous, le "jus" a été retravaillé par endroits en plus foncé, laissant apparaitre volontairement le "jus" clair du départ. Cela donne un fond un peu irrégulier, avec du mouvement et une ambiance intéressante derrière le sujet principal.

 

Comme disent mes élèves ; "Le "jus" nous aide tellement pour le fond!"

 

PANIER ANNICK FOND.jpg

 

 

 

PORTRAIT A L'HUILE : même principe du jus et parfois un fond très foncé (pas noir!) pour faire ressortir le visage.

 

PORTRAITS AU PASTEL : Quand je réalise un portrait au pastel, j'essaie de prendre une feuille de couleur qui va s'harmoniser avec le type de visage et le fond sera ainsi déjà fait. Rester dans une unité de couleurs me plait.

 

J'attire votre attention sur le fait que la couleur d'un bâton de pastel ne rendra pas forcément la même couleur sur chacun de ces fonds. Il faut s'adapter et parfois changer de couleurs pour la carnation de la peau pour s'harmoniser avec le fond. (voir ci-dessous)

 

 

1

japonaise.jpg

 

 

 

 

2

DSC_2750.JPG

 

 

 

 

3

DSC_0339.JPG

 

 

 

 

 

On peut aussi faire des aplats de craies pastel pour le fond, comme sur ce portrait à droite, un peu de vert.

 

 

 

DSCN0523.JPG

 

 

J'espère avoir répondu à vos questions sur les façons de faire un fond avec plusieurs techniques.

 



20/01/2019
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 763 autres membres