Mon atelier de peintre

Mon atelier de peintre

L'EVENTAIL DANS LA PEINTURE

 

Dans l'Antiquité, l'éventail est fait de feuilles de lotus, de palmiers ou de bananiers, les Chinois et les Japonais feront les éventails pliables et plissés.

 

On dit que c'est en regardant les ailes d'une chauve-souris, qui se ployaient et se déployaient que l'éventail serait né.

 

Il a une fonction utilitaire (écarter les mouches, apporter de la fraîcheur) et il contribue comme accessoire de mode à embellir la richesse des costumes.

Catherine de Médicis, reine de France, introduit les éventails pliables en France.

 

Objet de luxe, sur une base d'ivoire ou de nacre, fabriqué en or et pierres précieuses, associant des textiles, de la soie et des rubans.

En 1673, l'association des éventaillistes est créée pour protéger les secrets de fabrication des éventails (il faut une cinquantaine d'étapes pour la construction d'un éventail) et Versailles devient le centre de la mode et du luxe en Europe.

 

Les montures : sont réalisées en bois (poirier, pommier, acacia, merisier, palissandre, ébène, bois de rose) nacre, ivoire, corne ou os.

 

Les feuilles : sont composées de papier, de soie, de taffetas, d'organza, de satin, de dentelle ou de plumes d'autruche.

 

Les feuilles étaient pliées à la main, mais les feuilles trop fines de soie ou de dentelle devenaient difficiles à travailler.

 

 

 

En 1760, Monsieur Petit invente le moule à plisser : la feuille est insérée entre deux feuilles en carton, pliée en accordéon, comprimée pendant plusieurs jours. A notre époque, ce procédé est toujours utilisé, on ajoute un apprêt, qui permet une mise en plis, instantanée.

De nombreux artistes peignent sur les éventails, des paysages, des portraits et des scènes d'Histoire, avec de la gouache.

Au XIXe siècle, de grands noms illustreront la peinture des feuilles d'éventails : Manet, Renoir, Pissaro et Gauguin.

 

 

 

 

 

Puis la publicité envahit les éventails...

 

 

 

"Le langage de l'éventail" :

 

-Placer l'éventail sur les lèvres: "Embrasse-moi"

-S'éventer rapidement: "Je suis promise"

-S'éventer lentement: "Je suis mariée"

 

"Femme à l'éventail" Gustave Jacquet (1846-1909)

 

 

 

 

"Le bal" james Tissot (1836-1902)

 

 

 

 

 

Eugène de Blaas (1843-1932)

 

 

 

George Boughton (1834-1905)

 

 

"La femme à l'éventail" Picasso 1905

 

 

 

L'éventail à notre époque :

 

Véra Pilo

 

 

Sylvain le Guen

 

 

 

 

 

Objet utile, joli et tout simple à utiliser en cas de fortes chaleurs, qui donne un petit côté désuet ou "branché"...

Charmant...et rafraichissant!

 
Paramètres
 
Paramètres
§
1
2
3
4
5
6
7
8
9
0
-
=
Backspace
 
Tab
q
w
e
r
t
y
u
i
o
p
[
]
 
Return
 
 
capslock
a
s
d
f
g
h
j
k
l
;
'
\
 
shift
`
z
x
c
v
b
n
m
,
.
/
shift
 
 
English
 
 
alt
 
alt
 
 
Paramètres


17/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 639 autres membres