Mon atelier de peintre

Mon atelier de peintre

L'HISTOIRE DU VERNISSAGE

A la veille de l'ouverture d'une exposition de peintures, l'artiste organise un "vernissage" où il convie des proches ou des personnalités comme les critiques d'art.

 

Ce mot "vernissage" remonte au XVIIIe siècle. 

 

Les artistes peintres avaient l'habitude de mettre la dernière couche de vernis sur leurs toiles avant de les dévoiler au public.

 

 

Ce vernissage pouvait être organisé par un seul peintre ou dans un salon avec d'autres peintres participant à l'exposition.

 

 

Dans les salons, les tableaux étaient accrochés au mur, les uns au-dessus des autres, parfois jusqu'au plafond...

 

 

 

B

 

 

 

A partir de 1725, le Salon Carré du Louvre est régulièrement utilisé pour présenter les oeuvres des peintres.

 

 

 

Sans titre

 

 

 

 

Chanceux était le peintre qui avait réussi à avoir sa toile accrochée au meilleur endroit sur le mur...

Car la concurrence était rude...

 

 

Et la meilleure place pour accrocher un tableau : juste au-dessus de la cimaise.

 

 

 

En bas du mur les lambris avec la cimaise (baguette) qui fait la jonction entre la peinture ou le papier peint du mur et les lambris :

 

 

 

21725582650e27959e6e788318c64fe2

 

 

 

 

Placé à cet endroit, ce sera le premier tableau parmi tous les autres sur le mur, à être vu par les visiteurs, puisqu'il sera à hauteur du regard...

 

 

 

D'où l'expression : "Avoir les honneurs de la cimaise".

 

 

 

 

638098-le-musee-jacquemart-andre-et-sa-belle-collection-d-art-a-paris

 

 



17/11/2022
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 506 autres membres