Mon atelier de peintre

Mon atelier de peintre

L'IMPORTANCE DES OMBRES DANS LA PEINTURE

Parfois certains artistes prennent beaucoup de temps à peindre leur sujet et oublient l'importance de la forme et de la couleur de l'ombre portée dudit sujet.

 

Il faut toujours garder en tête que l'ombre est là pour construire les volumes, donner du relief, voire donner un effet 3D.
L'ombre intensifie la réalisme du sujet et participe aux effets de la lumière sur celui-ci.

 

A la Renaissance, les peintres cherchent un plus grand réalisme grâce à la perspective et le travail des ombres devient un élément important des peintures.

Ombres qui seront néanmoins discrètes pour ne pas nuire au sujet.

 

 

Dans les peintures avec des sujets religieux, l'ombre portée va apporter une dimension sacrée.

 

 

"L'annonciation" par Filippo LIPPI (1426-1469)

 

 

lippi-l-annonciation-detail-1437-39

 

 

 

 

"Christine de Danemark" par Hans Holbein le Jeune (1497-1543). Sans cette ombre le portrait serait moins réaliste.

 

Christina_of_Denmark,_Duchess_of_Milan

 

 

 

 

 

 

"Le souper à Emmaüs" peint par le CARAVAGE (1571-1610). Les pèlerins d'Emmaüs réalisent qu'ils ont en face d'eux, le Christ ressuscité.

 

 

 

 

 

1280px-Supper_at_Emmaus-Caravaggio_(1601)

 

 

 

 

Des zones de lumière et d'ombres très fortes dans cette peinture en clair-obscur.

 

Plus le sujet peint sous une lumière forte, est proche du support, plus l'ombre sera nette et presque noire, d'autant plus si le support est blanc.

 

 

 

ombres caravage

 

 

 

 

Il y a trois choses étranges dans ce tableau :

 

 

Le côté éclairé du visage du Christ devrait être dans l'ombre puisque le personnage debout est devant la source de lumière :

 

 

 

lumière christ

 

 

 

 

 

La main droite du personnage qui tend les bras, comme pour indiquer "la croix", est plus grande que sa main gauche. Avec la perspective cela devrait être l'inverse.

 

 

mains

 

 

 

 

 

La corbeille de fruits semble en équilibre au bord de la table, prête à tomber :

 

 

coupe

 

 

Erreurs qui semblent impossibles à imaginer de la part d'un peintre aussi talentueux.

Une volonté de donner plus de puissance lumineuse à cette scène en modifiant les règles de la logique..

 

 

 

Les Impressionnistes notent que les ombres sont rarement grises dans la réalité.

Toujours dans la recherche de la lumière et des couleurs de la lumière dans leurs peintures, ils vont s'intéresser aux couleurs du sujet pour trouver les ombres colorées.

 

Monet va beaucoup travailler sur les effets et les couleurs de la lumière.

 

 

La conclusion : Travailler la couleur des ombres avec les couleurs complémentaires

 

 

Petit rappel :

 

 

COULEURS P S C

 

 

 

 

C'est pourquoi dans les tableaux des Impressionnistes on va souvent trouver le jaune de la lumière avec l'ombre dans les violets ou un orange placé à côté d'un bleu.

 

 

 

"La pie" de Claude MONET (orange complémentaire du bleu). Les deux valeurs froides de ces deux couleurs vont accentuer l'effet glacial.

 

 

tableau-la-pie-

 

 

 

 

"Les meules effet de neige" de Claude MONET (violet complémentaire du jaune). L'effet de lumière est intensifié par l'ombre violette.

 

 

Claude+Monet+-+Haystack+Snow+Effects+Morning+

 

 

 

D'autres impressionnistes comme Gustave CAILLEBOTTE vont travailler les ombres en camaïeu pour garder une unité de couleurs.

 

 

"Les raboteurs de parquet"

 

 

51JG+mj2bCL

 

 

 

 

Selon l'intensité de la lumière et la distance entre les éléments du tableau, les ombres seront foncées et très nettes ou douces et floues.

 

 

La lumière n'existe sur un sujet que si l'ombre portée est là...



05/02/2022
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 478 autres membres