Mon atelier de peintre

Mon atelier de peintre

CARNET DE VOYAGES DE MON ARRIERE ARRIERE GRAND PERE Chapitre 4

 

Nous sommes arrivés à Lucknow et descendus à Impérial Hôtel.

Le même soir nous avons joué à Chutter Munsil. C'est l'ancien palais du commandant en chef, quand Lucknow était la capitale de l'Oudh.

C'est un magnifique bâtiment à coupoles dorées, aux salles immenses, dont les anglais ont fait un club. On a construit un théâtre dans la grande salle de rez-de-chaussée.

Le mardi 22 nous avons visité la ville, que l'on pourrait à bon droit appeler la cité des palais.

Un immense et magnifique jardin, peuplé de palais aux coupoles dorées, aux murs argentés par une espèce de stuc mêlé à la peinture, d'une architecture tout à fait à part, de mosquées magnifiques, de pagodes et temples indous.

Voilà Lucknow dans la partie qui est habitée maintenant par les européens et les princes pinches natifs.

La ville noire est aussi très curieuse et fort animée. Tous les corps d'état, y sont à peu près représentés, on y travaille même le cashmere.

On dit que Calcutta est la ville des palais et Lucknow la cité des roses. Il y a beaucoup de roses , c'est vrai mais il y a presque autant de palais.

Et à Calcutta, à part le gouvernement, je vois des monuments à l'européenne, ou plutôt à l'anglaise, mais pas de palais.

Le jardin de la reine rappelle notre Palais Royal. C'est un carré long, mais beaucoup plus grand, plus large, que celui de Paris. Le palais est magnifique et immense, les bâtiments qui entourent le jardin qui est toujours très bien entretenu, sont également fort beau.

Nous avons visité un ancien sérail devenu à présent un arsenal.

Quand on se reporte par la pensée à ce que cela devait être avant que les anglais n'eussent passé leur froide empreinte sur toutes ces beautés, on trouve le rêve des mille et une nuits réalisé.

Il y a surtout un palais qui sert aux réjouissances publiques ou privées des riches natifs et qui est encore à présent quelque chose de féérique!

On n'a pas idée en Europe d'un luxe d'éclairage tel que celui qui est employé là.

Les lustres sont d'une richesse et d'une grandeur étonnantes. 

Ce soir même, 23 octobre, il y a une fête, et hier quand nous avons visité ce palais, on préparait tout.

La civilisation est une belle chose, mais j'avoue que j'aurais bien voulu visiter cette cité avant qu'elle n'ait été pénétrée.

Nous devons ce soir aller visiter le parc, nous clôturons  et retournons à Cawnpore.

 

 

Lucknow, 23 octobre 1868

 

Du parc, nous avons visité Martin School. Un français, Claude Martin, né à Lyon en 1735, arriva dans l'Inde comme simple soldat, après avoir été simple matelot.

Il devint commandant en chef, major général et fit une fortune colossale. Il mourut en 1800 à Lucknow et laissa une somme pour fonder une école pour les enfants pauvres de demi-caste.

Il y a une école pour les garçons et une pour les filles.

Les enfants sont nourris, logés, habillés, défrayés de tout et instruits.

L'école de garçons que j'ai visitée et comme tous les bâtiments, un ancien palais très vaste et dont l'extérieur a beaucoup souffert pendant l'insurrection de 1857.

L'école parait très bien tenue, les lits des élèves sont très bons et très propres.

Il y a en ce moment 160 garçons.

Une colonne élevée au milieu de la rivière à la mémoire de Claude Martin. Un tombeau assez simple.

 

 

 

 

 

 

Lucknow Hill's Impérial Hôtel, 24 octobre 1868

 

Nous avons clôturé le soir même devant une salle pleine.

Nous avons visité le Taj, mausolée du prince qui est sans contredit l'une des merveilles du monde.

Une porte dans le style oriental donne accès dans un fort joli jardin, au milieu duquel s'élève le tombeau qui a la forme d'une grande mosquée.

 

 

 

Tout le bâtiment est en marbre blanc avec des mosaïques en pierre de différentes sortes, telles que lapiz lasulis, saphirs, jaspes, turquoises... Il y a des portes en marbre travaillées à jours comme de la dentelle et d'un aspect féérique. A chaque coin de la terasse s'élève un minaret, également en marbre blanc.

Il parait que 20 000 ouvriers ont travaillé pendant 17 ans pour construire ce mausolée qui a coûté rien que pour les matériaux, 30 millions de livres sterling (750 millions de francs). Nourris, ils travaillaient pour rien, c'était probablement une affaire de religion.

Nous avons joué hier et nous clôturons ce soir.

Nous partons pour Meerut.

Le fort d'Agra est fort beau et très fortifié. Je n'ai vu que l'extérieur, à l'intérieur est enterré le grand père du prince, qui a fait bâtir le Taj. Son tombeau qui se voit de l'extérieur parait aussi très remarquable.

 

Agra, 28 octobre 1868

 

 

Une des plus curieuses choses d' Agra est sans contredit l'hôtel où nous logeons : the North Western Bail Wail Hôtel. Il est impossible d'en trouver un semblable dans toutes les Indes.

Il y a à manger pour quatre, quand on est douze. Il faut courir soi-même après le pain, le sel, il y a 8 salières à table, qui sont toujours vides et la huitième hors de votre portée.

Tout est dans le même genre, on ne balaye jamais les chambres, mais le maître d'hôtel a un esprit particulier, pour faire ses notes, il a sans doute une plume à trois becs :

Quand il vous marque un neuf, cela fait toujours 111...

C'est un homme intelligent et digne de vivre à Agra. Patrie par excellence des voleurs.

Tous les soirs, dans cet estimable hôtel, on casse les malles des voyageurs, ou on emporte même, comme cela est arrivé hier à Dave Carson, a qui on a volé deux malles et cela sans que le maître d'hôtel Mr Beaumorit, ni ses domestiques, n'en ait le moindre soupçon, ce qui peut sembler assez extraordinaire, car le fait se renouvelle tous les soirs. Aucune porte ne ferme et l'on ne peut obtenir de cadenas.

Dave Carson reste à Agra pour ses deux malles volées. Il les a retrouvées toutes les deux le vendredi matin, seulement la serrure était cassée, on a volé 300 roupies en or et un chèque sur la banque de New York de 5000 dollars pour lequel il a promis 200 roupies de récompense à l'honnête monsieur Beaumont.

 

Fin du chapitre 4...A suivre


 

 

 

 

 

 



03/09/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 676 autres membres