Mon atelier de peintre

Mon atelier de peintre

CORRECTION COURS VIRTUEL 1

 

 

 

Une grande et douloureuse question se pose souvent quand on décide de commencer un sujet: Par où commencer pour que le dessin soit juste.

D'abord regarder son sujet et les principales lignes, essayer de l'inscrire dans une forme géométrique (quadrilatère, triangle ou carré) aidera à trouver la forme générale.

 

Comme beaucoup d'entre nous j'avais vu dans des livres de techniques de dessin ou en réel, des artistes prendre des mesures le bras tendu.

Un jour j'ai compris ce qu'ils faisaient, comment ils s'y prenaient, à quoi cela servait...!

C'est en travaillant sur modèle vivant que j'ai réellement réalisé que ce travail était d'une grande importance pour construire un dessin juste.

Il s'agit de reporter des rapports de proportions entre ce que l'on voit et notre feuille ou toile.

Pour cela il faut un bras bien tendu, un crayon tenu à la verticale et fermer un oeil.

Ce sont ces trois éléments qui vont faire "comme si on avait une règle qui mesurait dans l'espace notre sujet". (pas très français mais c'est un peu ça)

 

N'OUBLIEZ PAS QUE VOUS ÊTES FACE AU SUJET EN PLEIN AIR ET PAS DEVANT UNE PHOTO, donc ni règle, ni décalque, ni quadrillage et pourtant il va falloir que la construction se tienne.

 

 

 

Ce travail de bras va permettre de trouver un "ETALON".

Un morceau du sujet que l'on va peindre et qui nous servira de référence pour trouver toutes les proportions entre elles.

 

CORRECTION DU COURS VIRTUEL 1 : Munissez vous d'un crayon et d'un bloc de croquis.

 

 

 

ETAPE 1 : Je choisis une verticale : V (toujours ou une horizontale selon le sujet à peindre)

Ici c'est assez facile puisque la colonne de droite peut servir pour trouver la verticale.

 

 

 

A VOUS SUR VOTRE FEUILLE (et pas sur la photo)

 

ETAPE 2 : Je choisis mon "ETALON" (E) la petite colonne en bas à droite de la colonne (si c'était une maison je choisirais une fenêtre par exemple)

 

 

 

C'EST LA QU'IL FAUT TENDRE LE BRAS, TENIR SON CRAYON BIEN VERTICAL ET FERMER UN OEIL.

LE BOUT DE LA MINE DE CRAYON CORRESPONDRA AU HAUT DE L'ETALON (haut de la petite colonne) ET AVEC LE POUCE SE METTRE SUR LE BAS DE L'ETALON (bas de la petite colonne)

Si la colonne était plus grande, je descendrais mon pouce plus bas.

 

 

 

Toujours le bras tendu, un oeil fermé et mon pouce bien posé sur mon crayon vertical, je vais regarder combien de fois je rentre cet étalon dans la hauteur de la colonne, sur ma verticale, à partir de la base de la colonne.

Mon "ETALON" va s'inscrire 8 fois et 1/2 du bas de la colonne jusqu'en haut du mur.

 

A VOUS! FAITES LE EN REEL CI-DESSOUS AVEC VOTRE CRAYON, PRENEZ LA MESURE DE LA PETITE COLONNE EN TENDANT LE BRAS, EN FERMANT UN OEIL, VOUS VERREZ QUE VOUS SEREZ PILE A CHACUNE DES GRADUATIONS.

(restez assis(e) devant votre écran pour le faire)

 

 

 

Puis sur votre feuille.

 

 

 

Je sais alors que je peux marquer la ligne d'horizon (H) car elle est juste un peu en dessous du haut du 2 (et non au hasard) je suis sûre qu'elle est là où elle doit être par rapport au bas de la colonne sur ma verticale.

 

 

 

Pour savoir où commence ma deuxième colonne, je vais prendre mon étalon vertical et en gardant mon pouce sur mon crayon, je vais le mettre à l'horizontale et je vais mesurer, à partir de la gauche de la verticale de la première colonne, combien de fois je rentre l'étalon jusqu'au début de la deuxième colonne.

L'étalon rentre 3 fois entre les 2 colonnes.

Je vais tracer ma verticale un peu avant la fin du 3ème repère.

Là aussi je me sers de la verticalité de la deuxième colonne.

 

 

 

 

 

 

 

A VOUS !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très important : avec son crayon prendre la direction de la ligne du bas de la colonne 1 pour trouver où commence le bas de la colonne 2 (non, non on ne la fera pas au hasard...)

 

je vais visualiser avec mon crayon en entier et toujours en fermant un oeil et en tendant le bras, la direction de la perspective.

Je mets mon crayon à l'horizontale au bas de la colonne 1 et je place le reste de mon crayon sur le bas de la colonne 2.

 

 

 

 

A VOUS sur la photo d'avant (puis sur votre feuille)

 

Je m'aperçois que le crayon n'indique pas une horizontale.

En effet le bas de la colonne 2 est un peu plus haut que le bas de la colonne 1 (perspective oblige)

 

Pour trouver la hauteur de la deuxième colonne, je pars du bas de la colonne 2 (qui est maintenant bien positionné) et toujours avec mon étalon, je constate que je rentre 6 fois et 1/2 l'étalon dans la hauteur.

 

Colonne 1 = 8 fois et 1/2

Colonne 2 = 6 fois et 1/2

 

 

 

 

 

A VOUS DE NOTER LES 6 FOIS 1/2...

 

Je vais mettre mon crayon en entier, comme précédemment pour le bas des colonnes, sur l'étoile de la colonne 1 et sur l'étoile de la colonne 2 (voir ci-dessus)

Points qui marquent la fin de la hauteur de la colonne 1 et la fin de la hauteur de la colonne 2.

(voir ci-dessus)

Et je prends ma direction.

 

 

 

A VOUS !

 

 

 

 

 

 

Voilà comment je trouve mes lignes de fuite, et donc la base juste de mon dessin.

Si je continue les traits dans le prolongement j'arrive à un point commun aux deux lignes, qui est le point de fuite.

Les lignes de fuite se rejoignent car les mesures sont justes.

Autre chose importante, la ligne d'horizon confirme cela, car elle arrive aussi sur le point de fuite, à l'intersection des lignes de fuite.

 

 

 

A VOUS !

 

Ensuite toujours avec votre bras tendu, votre oeil fermé et le pouce, vous allez tournez autour de votre construction de base, qui dans l'exemple ressemble à un quadrilatère et sur le même principe construire votre dessin. (je regarde, je mesure, je reporte sur ma feuille)

 

 

 

 

 

 

REFAITES PLUSIEURS FOIS L'EXERCICE JUSQU'A CE QUE CELA VOUS SOIT FAMILIER ET QUE VOS MESURES SOIENT JUSTES !

 

En pratique, il faut souvent faire des exercices, et cela va très vite pour faire un croquis.

J'ai tout détaillé et j'espère que les étapes sont compréhensibles.

Cela vous paraitra un peu long mais avec la pratique, on oublie des étapes et on va à l'essentiel.

Si vous avez des questions n'hésitez pas. 

Donc, un dessin rapide mais JUSTE, l'un n'empêche pas l'autre...


Comparez votre dessin initial et celui après le cours. Vous mettrez beaucoup moins de temps qu'avec une règle et gagnerez en spontanéité.

 

Voici mon croquis à main levée, sans règle, que j'ai du réaliser en 10 minutes.

 

 

 

 

Les croquis reçus pour cet exercice :

 

Dessin de Françoise : les lignes de fuite sont là, l'ensemble se tient.

 

 

 

Dessin de Bernard : Il a fait un "pas à pas" sur son blog, avec les explications et l'aquarelle, bien composée et ensoleillée, cliquez sur ce lien : http://www.lesaquarellesalrozac.com

 

 

 

 

 

Dessin de Monique : bien construit, la perspective est respectée, parfait pour démarrer une aquarelle 

 

 

Dessin de Liliane : bon croquis pour une aquarelle, ligne de fuite haut bonne, celle du bas à revoir mais la construction se tient.

 

 

 

Dessin de Christine : fait rapidement (un peu trop vite peut-être...) ligne de fuite du haut juste mais à revisiter après le corrigé.

 

 

 

Dessin de Michelle : bon croquis, la voute centrale penche un peu sur le haut à droite mais ses deux aquarelles sont très joliment faites, j'aime la première qui fait vraiment carnet de voyage et l'erreur se voit peu dans la couleur.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est toujours intéressant de comparer son dessin à d'autres.
Le but n'est pas de critiquer mais d'avancer vers le mieux.

 

Bravo à tous les participants...et merci.

 

J'espère que ce cours 1 vous aura aidé...Les prochains cours vont suivre si votre intérêt est là...!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



18/01/2013
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 684 autres membres