Mon atelier de peintre

Mon atelier de peintre

LA CAMERA OBSCURA OU STENOPE

LA CAMERA OBSCURA OU STENOPE

 

Dans mon article précédent sur "Lumière dans la peinture", j'ai parlé du peintre "Le Caravage" et j'ai précisé qu'il ne semblait pas dessiner avant de peindre...

Je voudrais vous parler aujourd'hui d'un objet incroyable : la "camera obscura"

 

Des observateurs attentifs avaient remarqué que la lumière pénétrant par un petit trou dans une chambre noire, projetait sur le mur opposé, une image inversée de la scène à l'exterieur.

 

 

Au Vième siècle av.JC, le philosophe chinois Mo Ti dessinait les contours de l'image inversée formée par une camera obscura, et devenait ainsi le premier homme de l'histoire à utiliser ce phénomène, également signalé par le philosophe grec Aristote (384-322) et par le savant égyptien Alhazen (965-1040), considéré comme l'inventeur de l'optique moderne.

Il fallut attendre plusieurs siècles avant que les artistes ne commencent à utiliser la caméra obscura comme un accessoire de dessin.

Grâce à leurs dimensions réduites on peut les transporter facilement.

L'histoire de l'appareil photo commence véritablement le jour où l'un des utilisateurs grâce à certains sels d'argent arrive à obtenir une image permanente produite par la lumière et à la fixer durablement.

On savait depuis le Moyen Age que les sels d'argent noircissent au soleil, on se servait d'ailleurs du nitrate d'argent pour teindre l'ivoire, le bois ou les fourrures.

 

Léonard de Vinci décrivit et dessina en 1515 le fonctionnement de la camera obscura, à laquelle Gérolamo Cardano ajouta une lentille en 1551.

A la même époque, Daniel Barbaro, un vénitien, recommandait l'utilisation de la camera obscura comme aide à la réalisation de dessins et perspectives.

 

"Fermez tous les volets et toutes les portes afin que nulle lumière n'entre plus dans la chambre sauf à travers la lentille placée dans l'un des murs. Installez en face une feuille de papier sur un support et déplacez ce support d'avant en arrière jusqu'à ce que le paysage apparaisse dans ses plus petits détails.

Vous voyez maintenant sur le papier le panorama entier, tel qu'il est, avec ses distances, ses couleurs, ses ombres, les nuages, les eaux. Après avoir fixé solidement la feuille de papier vous pouvez dessiner la scène et reproduire d'après la nature, ses proportions, ses nuances et ses couleurs délicates".

 

 

 

 

 

 

 

 

Changement fondamental dans l'histoire de la peinture : les artistes du XVIIième siècle commencèrent à utiliser des chambres noires pour rendre la perspective des paysages et c'est ainsi que l'on est passé de la transposition plane du monde qui caractèrise la peinture médiévale, à la représentation en trois dimensions de la peinture moderne.

Au XVIIième  et XVIIIième siècles, il semble que de nombreux artistes utilisèrent en secret la camera obscura pour dessiner avec précision des paysages, des natures mortes et des portraits...

 

Ce sera le prochain sujet de l'article suivant...




09/07/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 639 autres membres