Mon atelier de peintre

Mon atelier de peintre

LE BITUME ET LE BISTRE DANS LA PEINTURE

LE BITUME

 

 

D'origine fossile et pétrolifère, le bitume aussi appelé "Bitume de Judée" est au départ, utilisé par les Vikings pour rendre étanches les coques des navires et imperméabiliser les cordages et les voiles.

 

 

download

 

 

 

 

A la Renaissance, ce produit est utilisé comme pigment pour les glacis finaux des tableaux.

 

Léonard de Vinci apporte avec ce brun roux et profond du bitume, une chaleur à ses tableaux.

 

 

 

Pigment-naturel-mineral---Bitume-de-Judee-6272-385

 

 

 

 

Comme pour la "Vierge aux rochers"

 

 

viergeauxrocherslondres

 

 

 

Certains peintres romantiques voulaient rendre avec ce pigment, la force des ténèbres ou les forêts profondes sur leurs tableaux et assombrir l'ambiance sans utiliser le noir.

 

Le bitume était donc bienvenu.

Mais le bitume utilisé en excès sur une toile, provoque des dégats.

 

 

En effet, le bitume ne sèche jamais et comme c'est un goudron, la chaleur environnante va le rendre plus liquide.

Il va finir par envahir l'ensemble des couches de peinture avec comme conséquences de les boursoufler et les craqueler.

 

 

Au bout d'un moment le tableau va devenir de plus en plus sombre et les couleurs vont disparaitre sous le bitume.

 

 

 

"Le radeau de la Méduse" de Géricault voit ses couleurs s'assombrir à cause du bitume utilisé.

 

Jusqu'au jour où les couleurs disparaitront complètement...

 

 

 

8dc158dbee464349839960fb37aea54e-e1614003075592

 

 

 

 

LE BISTRE

 

 

Le bistre est une couche noirâtre qui se dépose sur les parois du conduit de cheminée après la combustion du bois.

Une ressemblance avec le goudron.

 

images-1

 

 

 

 

Au Moyen-Âge, la suie des cheminées est affinée est transformée en encre, mélangée à la gomme arabique et à l'eau. Elle sert pour les dessins préparatoires.

 

A partir du XVIIIe siècle, la fabrication des bistres est affinée et réservée exclusivement pour l'aquarelle et autres techniques à l'eau.

 

Pour obtenir une couleur qui varie du jaune safran au marron foncé, il suffisait de mélanger le bistre avec de l'eau, faire bouillir et décanter.

 

Le bistre fut très utilisé dans les lavis par les grands peintres comme Rembrandt et Fragonard.

 

 

"Lion au repos" lavis avec du bistre par Rembrandt

 

 

Lion au repos (Small)

 

 

 

 

 

"Le coucher des ouvrières" lavis avec du bistre par Fragonard

 

 

Jhfragonard2

 

 

 

 

Le bistre naturel a été remplacé par des mélanges d'oxydes de fer transparents avec du noir.



22/11/2022
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 506 autres membres