Mon atelier de peintre

Mon atelier de peintre

LA PEINTURE A L'ENCAUSTIQUE

Utilisée dans l'Antiquité, principalement sur du bois, cette technique permettait de diluer les couleurs dans de la cire d'abeille.

 

Le bois utilisé était souvent le figuier, souple et tendre. Une préparation appliquée avant le dessin à base de gypse, de colle ou de cire d'abeille pure.

 

L'esquisse était peinte en rouge ou en noir.

Quatre couleurs utilisées : blanc, noir, jaune et rouge. 

Parfois une application de feuille d'or avec du blanc d'oeuf pour la fixer.

 

Une spatule chauffée, permettait de retravailler les pigments.

 

La finalité : créer des portraits funéraires grandeur nature qui assuraient aux défunts un visage identique à celui qu'ils avaient de leur vivant.

 

Les portraits ci-dessous du Fayoum (région d'Egypte ancienne) datent du 1er siècle jusqu'au 4e siècle.

 

 

 

1dPR6LJz3NncrHEOp8AXSxKwKkg@243x416.jpg

 

 

 

 

3b832dc7b1b9c3115011b9e0daa6de13.jpg

 

 

 

 

 

25fd39075d8231926ed3f19c644e020f.jpg

 

 

 

 

 

 

louvre-eudaimon-115.jpg

 

 

 

 

La peinture à l'encaustique ou cire est encore utilisée de nos jours. Seuls les matériels ont changé :

fer chauffant ou pistolet chauffant.

 

Philippe COGNEE

 

Il peint un sujet sur une toile avec un mélange de pigments et de la cire. Un film Rhodoïd est placé sur la toile.

L'artiste va repasser ce film avec un fer chaud.

En fondant, la cire va déformer les contours. Le film est arraché et l'oeuvre apparait avec des endroits sans couleurs ni contours, laissant ainsi le hasard prendre la main...

 

 

 

20170203_115319.jpg

 

 

 

 

paysage de Namibie 89x116 cm.jpg

 

 

 

 

cognee-4.jpg

 

 

 

 

 

Tony SHERMAN Canadien

 

08.jpg

 

 

 

 

 

04.jpg

 

 

 

 

 

05.jpg

 

 

 

 

 

 

scherman_01emma-bovary-2006.1276530830.jpg



31/01/2020
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 317 autres membres