Mon atelier de peintre

Mon atelier de peintre

UNE FEMME, UN SIECLE : XVIe siècle par BATHILDE

Dans cette rubrique : « Une femme, un siècle » j’ai imaginé l’héroïne et ses propos mais toutes les personnes, sujets et anecdotes qui apparaissent dans ce récit sont réels.

 

 

BIENVENUE DANS LE XVIe SIECLE de Bathilde :

 

 

"Puisque vous me le demandez, je m'appelle Bathilde et je suis dame d'honneur de la reine Catherine de Médicis.

 

 

catherine_de_medicis_0

 

 

 

 

Epouse de notre roi Henri II

 

 

 

henri-II-portrait

 

 

 

Quelle chance de vivre dans cette époque appelée "Renaissance" !

Nous sommes en l'an de grâce 1562 et j'ai tant de choses à vous raconter...

 

Pour vous Ninon qui venez de votre campagne normande pour être lingère au château, la vie à la cour va vous chambouler les idées...

 

Tant de nouveautés dans tous les domaines.

 

Notre reine n'a pas son pareil pour inventer des modes dans l'habillement.

 

Venu d'Italie, le corset est devenu dans l'imagination de la reine Catherine, plus rigide, avec un corps en métal recouvert de velours.

 

 

 

fee6d52f232bfb0ffbb47675b9302bf1

 

 

 

Si les robes ont beaucoup d'allure grâce à ce nouveau corset, certaines dames ont des déformations des côtes et des vertèbres du dos...et leur souffle est coupé dans l'effort, notamment quand elles doivent se pencher.

Mais ne faut-il pas souffrir un peu pour être belle?

 

 

Pour nos robes nous portons à la taille un "vertugadin" qui se présente sous la forme d'un bourrelet de tissu attaché aux hanches :

 

51758413

 

 

Parfois aussi en forme de tambour ou plateau autour de la taille :

 

image

 

Anne_of_Denmark_Gheeraerts

 

 

 

Les tissus les plus prisés sont le brocard, le taffetas, le velours, le satin...

 

La "Chaise à vertugadin" fut créée sans accoudoirs, avec un dossier rembourré pour permettre aux femmes de s'asseoir malgré l'ampleur de leurs robes :

 

4cb6c0d4a6fff6c98cffed593592c151

 

 

Une chose très pratique : les "Manches".

Nous pouvons avoir seulement deux robes car les manches se changent rapidement avec une infinité de couleurs et motifs, donnant l'impression de posséder de nombreuses robes...

 

D'où l'expression "Ce n'est pas une paire de manches" sous-entendu ce n'est pas facile à faire ou à dire.

 

 

J'ai cette chance d'être d'une blondeur en vogue et beaucoup envient ma longue chevelure.

Certaines de mes amies tentent d'éclaircir leurs cheveux par tous les moyens.

 

Coraline passe des journées entières au soleil, le visage enveloppée de voiles pour préserver son teint pâle, la tête couverte d'un grand chapeau sans calotte.

Cela permet de sortir les cheveux enduits d'une mixture décolorante dans laquelle on trouve entre-autre du safran, du citron, de la camomille, du curcuma..

Le résultat n'est pas encore visible pour mon amie, la pauvre...!

 

Les coiffures nous prennent beaucoup de temps et stimulent notre imagination.

Nos coiffures sont en hauteur, parfois renforcées avec de l'empois (mélange de poudre d'amidon et d'eau chaude, pour donner de la raideur) ou de faux cheveux et nous les ornons de rubans et bijoux.

 

Vous pouvez admirer ce portrait de "Simonetta" peint par Pietro della Francesca :

 

 

 

piero-di-cosimo-portrait-de-simonetta-vespucci-detail1

 

 

 

 

Catherine Sforza, Italienne, comptait dans les beautés parfaites et surtout elle était experte dans les soins de beauté.

Grâce à ses connaissances elle a écrit : "liber des experimentiis Catherinae Sfortiae"

 

 

 

caterina

 

 

 

Notre reine et nous les dames d'honneur, le lisons régulièrement car on y trouve nombre de conseils :

 

Comment favoriser la pousse des cheveux

Comment faire du dentifrice avec des racines de guimauve bouillies dans du vin blanc

Comment faire des crèmes dépilatoires

Comment effacer les rides ou les taches de rousseur

Comment cacher les cheveux blancs

 

Elle nous a donné la recette de son "masque" pour se faire un visage blanc et beau : Mélanger une cuillère à soupe de farine de froment avec un blanc d'oeuf battu et une cuillère de miel d'acacia.

Appliquer sur le visage 15-20 minutes et rincer à l'eau tiède.

 

 

Notre roi Henri II portait un col qui n'arrivait pas à cacher une vilaine cicatrice au cou.

Un passementier a fermé le col complètement et ainsi caché ce défaut.

La simple collerette va devenir la "Fraise" qui va faire fureur et atteindre 40 cm de large.

 

Mais manger, boire ou s'embrasser avec ce col était un véritable défi.

C'est un peu grâce à la fraise que la fourchette à deux dents est apparue ainsi que les verres en verre.

 

La fraise met le visage en valeur.

 

Les tableaux de Michiel van Mierevelt  :

 

 

n-2292-00-000012-hd

 

 

 

Beaux-Arts_de_Carcassonne_-_Portrait_de_femme_-_Michiel_Jansz

 

 

 

 

Mais notre reine qui aime à lancer des modes vient de nous présenter le "Collet".

Un col de dentelle tendu sur une armature de laiton et qui monte derrière le cou :

 

 

 

Portrait-de-la-reine-Elisabeth--par-Frans-Pourbus-le-Jeune

 

 

 

 

Ce col est très délicat et le moindre faux mouvement de la tête peut le faire "s'écrouler" ou "pencher" !

 

D'où l'expression avoir l'air "Collet monté" car la femme qui le porte se tient bien droite, un peu compassée et ne peut se faire "trousser" sinon tout le monde s'en rendra compte à l'aspect de son col un peu...dérangé...

 

 

Plusieurs accessoires ont été mis à l'honneur par notre reine :

 

Le mouchoir que l'on porte à la main et qui sert maintenant pour se moucher (avant les doigts faisaient office de mouchoir...)

 

 

547a8-5716a40ac82a6bde5dceb1b9b07ca862

 

 

 

L'éventail d'Asie que notre reine a introduit à la cour et qu'on peut attacher à sa ceinture :

 

 

e3675-catherine-de-medici-webshot-2

 

 

 

 

Le parfumeur de la reine, Renato Blanco dit Renato le Florentin, a lancé la mode des gants parfumés (le cuir de ces gants sentait très mauvais) et celle des "Pomanders" ou pommes de senteurs.

 

Notre reine est gourmande des artichauts, nouveau légume qui vient d'apparaitre dans nos cuisines, ainsi que le brocolis, le concombre et les petits pois.

 

Le parfumeur italien Cesare Frangipani avait créé une fragrance pour parfumer les gants et qui sera adaptée en pâtisserie : la frangipane.

 

 

Ma petite Ninon, vos yeux seront grands ouverts quand vous admirerez les bijoux des femmes et hommes de la cour.

 

Les deux sexes portent des boucles d'oreilles, souvent des perles.

Les bijoux sont en or et associé à l'émail coloré, représentant des fleurs ou des créatures fantastiques.

 

Les bijoux sont aussi cousus sur les vêtements et il peut y en avoir beaucoup

 

 

 

440px-Catherine-de-medici

 

 

 

Pas autant tout de même que sur la robe de la reine Elisabeth 1ère d'Angleterre qui avait sur sa robe un poids de vingt kilos de bijoux...

 

 

 

Elizabeth1England

 

 

 

 

 

J'espère que cette promenade dans mon siècle vous aura plu...



12/11/2022
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 506 autres membres